Les cannelés de Shaya

Tu entends cette rumeur au loin? C’est le peuple qui veut des cannelés. Shaya vous a compris, elle va vous régaler

Tes copines te parlent sans cesse de macarons que toi tu trouves trop chers et trop compliqués à réaliser et tu voudrais leur montrer qu’il y a autre chose dans la vie ? Tu veux séduire un bordelais ? Tu cherches quelque chose de fait-maison, facile à transporter et pas trop difficile à faire ?

Ne cherche plus … tu veux faire des cannelés ! (Si!)

La pâte à cannelés il n’y a pas plus simple. Le plus compliqué c’est la cuisson.

Mais commençons par le commencement.

Pour faire 40 petits cannelés ou 20 grands, il te faut :

–      50 cl de lait

–      3 jaunes d’oeufs

–      120g de sucre en poudre

–      120g de farine (130g si je rajoute les deux càs de liquide ci-après)

–      1 càs d’arome naturel de vanille

–      1 càs de rhum (ou autre mais ça je t’en parlerai à la fin)

Et surtout : un moule à cannelés ! (et du beurre pour le beurrer)

Ne fais pas comme ta serviteuse, sois exigeant et réclame un vrai moule à cannelés en cuivre qui coute deux reins, ou a défaut en métal. Bref pas en silicone comme moi. (Ne me jetez pas de pierre, j’attends Noël prochain)

Le moule c’est 50% de la réussite de tes cannelés.

Et là tu te dis « HORREUR ! Je n’ai pas de moule à cannelés et pas envie d’investir pour le moment ! » ben c’est pas grave. Tu les fais dans un moule type moule à muffins, ça n’aura pas la forme des cannelés mais ça en aura le goût et ma foi c’est ce qu’on veut !

Pour commencer il faut porter le lait à ébullition puis le mettre à tiédir dans son coin.

Pendant ce temps-là sépare les blancs des jaunes, colle les blancs au congélateur pour faire des macarons une prochaine fois (ou des œufs à la neige ou un gateau de savoie ou … bref) et bats les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que l’ensemble blanchisse.

Une fois le lait refroidi, l’ajouter ainsi que le rhum et l’arome de vanille.

A partir de cette étape tu as deux écoles.

♠ Tu t’y es pris longtemps à l’avance : tu laisses ta pâte en l’état poser une nuit voire une journée entière à température ambiante. Le lendemain tu fouettes ta pâte et tu y incorpores la farine avant la cuisson.

♠ Tu t’y es pris un peu au dernier moment (genre moi) : tu incorpores la farine et tu laisses reposer ta pâte au moins une heure à température ambiante avant de la faire cuire.

Une fois cela fait tu préchauffes ton four à 200°C, tu beurres soigneusement tes moules (et tu ne fais pas l’impasse sur cette étape ni le radin en beurre, un moule pas beurré égal un cannelé pas doré et croustillant comme il faut) et tu remplis au 2/3 de pâte.

Puis tu enfournes et tu fais cuire pendant 40mn. (Et tu ne prends pas peur si ça a une couleur bien brune)

Quand c’est cuit, laisser les cannélés refroidir avant de les démouler sinon ça va les abimer.

Les cannelés de Shaya

Les cannelés de Shaya

Les trucs et astuces de tata Shaya pour finir :

–      je réalise toujours mes cannelés dans un mini-four. Dans un grand four il faut mettre la grille assez haut pour que les cannelés prennent une belle teinte brune.

–      Enfermer (surtout rapidement après la cuisson) dans une boite les cannelés ramollisent, c’est mieux d’éviter donc. (Le mieux c’est de les maaaanger!)

–      Le cannelé est vraiment une douceur avec laquelle on peut jouer (et surprendre) d’un point de vue gustatif : remplacer rhum et/ou arôme de vanille par de la fleur d’oranger, de l’arome de violette ou de lavande, du grand marnier etc…

Publicités

9 réflexions sur “Les cannelés de Shaya

  1. Sur le papier ça a l’air super simple mais on m’a dit que c’était hyper galère 😦 et puis j’ai pas de moules a cannelés, mais j’ai envie d’essayer quand même. Hum hum 😉

    • On m’avait dit que c ‘était hyper galère et j’ai longtemps hésité à me lancer mais en fait je n’ai vraiment pas trouvé ça galère. Au pire les premières fois ils sont un peu trop cuits ou pas tout à fait assez, le temps de voir avec le four. Après faut pas vouloir avoir le résultat de Baillardan non plus 🙂
      (On s’en fiiiiche de pas avoir de moules à cannelés, faut tenter)

    • J’ai tenté les deux, j’ai pas vu de différence (mais comme je les fais dans un mini four les résistances sont très près du moule ça joue forcément)

  2. Les sandales Minelli orange sont jolies et tu as raison elles pètent plus en orange.
    Les Lola Ramona toujours soooo Tim Burtonesque, j’adore.
    J’aime bien les Desigual aussi xD

  3. Gniiiiii !!!!
    Je me nourrirai que de pâte si je pouvais !!! Mais les gnocchis j’ai jamais essayé (ou alors une fois et j’ai foiré et ça m’a énervé dans le dedans de mon corps, je sais plus) mais ça a l’air simple (long mais simple) sur le papier donc pourquoi pas ?
    Par contre ta bible. Mais ta bible quoi. Il me la faut, je veux faire moi-même mes pâtes fraîches (parce qu’il y a la recette des pâtes a pâtes dedans hein ???) parce que les pâtes fraîches c’est juste une tuerie !!! Bon je veux pas savoir faire que ça hein. J’aime tout ce que les italiens font, d’ailleurs j’ai envie d’italien maintenant que j’ai regarder les photos du livre sur amazon !!!

    Et sinon, je voulais t’envoyais ma recette des lasagnes, mais j’ai peur maintenant, tu vas me jeter des cailloux, non-puriste et infidèle que je suis 😦

  4. Pingback: Le fabuleux soufflé au fromage de Shaya | de brie et de fureur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s