Shanghai Velvet, la soupe absolue

La première des ambitions du #soupothon, c’est de prouver que la soupe peut être sexy.  Et je pense que Eleusie nous en fournit la plus belle des démonstrations. J’ai faim.

patate douce

Ingrédients :

  •  1kg de patates douces de couleur orange pour bien faire (c’est plus joli )
  • 2 poires vertes, n’importe quelle espèce, on s’en carre
  • 1 oignon lambda. Genre l’oignon-tout-le-monde, l’oignon-next-door
  • Du beurre. 50G ? Un gros bout, quoi
  • 1 morceau de gingembre frais de la taille d’une datte
  • 3 cuillerées à soupe de lait de coco (si tu n’en as pas, c’est dommage mais pas dramatique)
  • 3 cuillerées à soupe de crème épaisse
  • De la citronnelle. Une cuillerée à café. Sèche ou fraîche, suivant si t’as un frère Tang à moins de 300 km ou pas.
  • 1,5 litre d’eau (potable )
  • Sauce soja

 Instruments :

Un faitout avec son couvercle. Une spatule. Un blender ou un mixeur plongeur. Un épluche-légumes. Un couteau qui coupe. Une planche.

 Déroulement des opérations :

Commence par éplucher les patates douces et les couper en gros cubes. Coupe les poires en 4 sans les éplucher, retire la partie trognon à l’intérieur.

Épluche l’oignon, coupe-le en morceaux ou en lamelles, suivant ta dextérité. Fais des bouts avec, quoi.

Épluche le morceau de gingembre et coupe le en 4.

Mets le faitout (cocotte, gamelle, poterie ou tout autre récipient. Nan, avec une passoire ça marche pas bien ) sur le feu, vif, et fais fondre le beurre. Quand le beurre fait gllll-psss-blup-blup, jette dedans l’oignon. Mélange jusqu’à ce que les oignons colorent et sentent bon.

Il est temps d’ajouter les patates, les poires, le gingembre et la citronnelle, et de couvrir avec l’eau. Puis de mettre le couvercle et d’aller prendre un bain.

Laisse cuire jusqu’à ce que tu puisses aisément écraser une patate douce contre la paroi du récipient de cuisson.

Là, soit, tu as un blender et tu bascules le contenu de la cocotte dedans pour mixer. Soit t’en n’as pas et tu mixes au plongeur. Si tu peux voir à l’œil du chanvre de gingembre ou de citronnelle, passe la soupe au chinois, parce que c’est très désagréable dans l’assiette.

C’est le moment de verser le potage dans la soupière, d’y ajouter le lait de coco et la crème fraîche, et de saler avec la sauce soja selon les goûts. Ou de ne pas saler, c’est bon aussi.

Si veux la jouer « grande classe à Dallas », tu peux faire cuire des bandelettes de pâte feuilletée parsemée de graines de pavot au four et les servir avec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s